Section d'Antony

Section d'Antony
Accueil
 
 
 
 

Transport : investir pour l’avenir est une nécessité

 

L’égalité de traitement des territoires et de leur population dans l’accès au transport revêt aujourd’hui une importance majeure et participe fortement à la réduction des inégalités territoriales et sociales. De la même manière, impossible de résoudre le problème du coût de l’énergie auquel un nombre toujours plus grand de Français est confronté sans une politique ambitieuse en matière de transport public.

Si le gouvernement de François Fillon et sa majorité parlementaire UMP dont faisait partie Patrick Devedjian n’ont eu de cesse sur le sujet de fuir leur responsabilité en se défossant systématiquement sur les régions, les premières annonces en matière de transport du gouvernement Ayrault ne sont guère rassurantes : remise en cause du budget du Grand Paris Express, remise en cause du financement de certains projets d’infrastructures ferroviaires. La gare du Grand Paris Express prévu sur AntonyPôle verra-t-elle ainsi le jour ?  Qu’en sera-t-il de l’aménagement de la liaison TGV Massy-Valenton et du projet actuel présenté par RFF et soutenu par la municipalité d’Antony si la LGV Sud n’était pas réalisée ?

En matière de transport, investir pour l’avenir est une nécessité. La ligne du  RER B en est le meilleur exemple dont les nombreux dysfonctionnements liés à la vétusté du matériel nécessitent un investissement massif afin que chacun puisse compter sur un transport public de qualité. Encore faut-il s’en donner les moyens ! Mais l’investissement ne doit pas concerner uniquement le matériel. Il doit aussi se faire dans une politique tarifaire adéquate afin de permettre à tous d’utiliser les transports en commun. C’est tous le sens du combat qu’on mener les élus Front de Gauche à la région Ile-de-France pour la création d’un pass Navigo unique dans toute la région Ile-de-France au tarif des zones 1 et 2, mesure de justice sociale. C’est également tout le sens de la campagne menée par les élus Front de Gauche au conseil général des Hauts-de-Seine pour la gratuité de la carte Imagine’R. Une proposition qu’a toujours refusée Patrick Devedjian.

 

 

 

 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.