Section d'Antony

Section d'Antony
Accueil
 
 
 
 

La culture, moyen d’émancipation de l’Humain

 

Cinq ans de Sarkozysme n’ont eu de cesse de mettre à mal toute politique culturelle dans notre pays : désengagement de l’Etat, réduction des moyens humains et financiers pour les équipements culturels nationaux entre autres, avec pour principale ligne directrice de faire de la culture un « bien marchand » comme les autres. Une politique approuvée sans restriction par Patrick Devedjian comme député. Une politique que comme éphémère Ministre de la Relance il a contribué à mettre en œuvre. Une politique qui, déclinée au niveau local, abouti à ce qu’il a fallu presque un an pour qu’un cinéma provisoire soit mis en place sur Antony pour palier la fermeture du Sélect pendant la durée de ses travaux de reconstruction et à un hypothétique projet de reconstruction du théâtre Firmin Gémier sur un lieu dont l’ensemble des acteurs culturels s’accorde à dire qu’il présente bien plus d’inconvénients que d’avantages. De le reconstruire sur son emplacement actuel, il ne saurait en être question pour la droite.

Le changement de majorité à la tête de l’Etat laissait entrevoir bien des espoirs, déçus aujourd’hui. Ainsi dans le projet de loi de finance pour 2013, le budget de la culture n’atteint toujours pas 1% du budget total de l’Etat. Plus regrettable encore, sous prétexte de rigueur budgétaire, certains projets sont abandonnés tel celui de création de la Maison de l’Histoire de France et les crédits consacrés à certaine branche comme les arts plastiques sont revus à la baisse.

Permettre à chacun de s’épanouir par les arts, la culture et les pratiques culturelles est au cœur du projet du Front de Gauche. Cela passe par la mise en œuvre d’une politique culturelle ambitieuse La culture ne saurait en effet être sacrifiée sur l’autel de la rigueur !

 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.