Section d'Antony

Section d'Antony
Accueil
 
 
 
 

Ecole élémentaire du Noyer Doré : une rentrée sous tension

Alors quau mois de juillet dernier, enseignants et parents délèves de lécole élémentaire du Noyer Doré (située en RRS) avaient alerté lInspectrice de la Direction Départementale des Services de lEducation Nationale des Hauts-de-Seine (DDSEN) de la nécessité douvrir une classe supplémentaire au vu des effectifs prévisionnels (plus de 150 élèves), rien ny a fait et lécole élémentaire du Noyer Doré sest ainsi retrouvée en sureffectif en cette rentrée scolaire avec une moyenne de 25,5 élèves par classe (22 en CPA, 22 en CPB, 25 en CE1, 27 en CE2, 30 en CM1 et 27 pour la classe double niveau CM1-CM2) alors que le seuil douverture dune classe supplémentaire pour une école située en RRS a été fixé à 25 élèves par classe par la DDSEN des Hauts-de-Seine, une situation que lInspectrice de cette même DDSEN est venue constater par elle-même.

 

Pourtant, louverture dune nouvelle classe supplémentaire est toujours refusée par la DDSEN des Hauts-de-Seine entrainant ainsi un malaise profond au sein du corps enseignant, de la direction et des parents délèves. Un corps enseignant qui avait décidé, ce lundi, de se mettre en grève, soutenu dans son mouvement par les fédérations de parents délèves et les parents délèves eux-mêmes. Une grève qui a été reconduite trois jours plus tard.

 

Face à cette situation, les deux fédérations de parents d’élèves présentes sur place (la FCPE et l’AAPEELA) ont alors adressé une lettre commune au Préfet des Hauts-de-Seine et au Ministre de l’éducation nationale (lettre signée également par les enseignants et les parents d’élèves) pour les alerter sur la situation d’urgence présente et demander qu’une classe supplémentaire soit enfin ouverte.

 

De leur coté, les élus du groupe « Union pour Antony » ont également adressé une lettre au Directeur de la DDSEN des Hauts-de-Seine et au Ministre de l’éducation nationale pour que les légitimes revendications des enseignants et des parents d’élèves soient enfin prises en compte.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.